La pédagogie Montessori

Publié le par Christel HERVE

Quand on s'intéresse à l'éducation bienveillante, alors on entend forcément parler de la Pédagogie Montessori. Oui, mais en quoi ça consiste ? C'est tellement vaste qu'on ne sait pas par quoi commencer...

Maria Montessori

"Née en 1870, elle fut la première femme médecin en Italie. En tant que telle, elle observa le fonctionnement de l'enfant et comprit comment accompagner le développement de son intelligence et de sa personnalité.

Devenue brillante éducatrice et philosophe, elle s'engagea totalement pour le respect de l'enfant, comme personne à part entière" (extrait du livre 60 activités Montessori pour mon bébé).

La pédagogie Montessori

Le génie de Maria Montessori, fondé sur de solides connaissances scientifiques, lui permit d'élaborer une pédagogie nouvelle, créant une révolution dans le monde de l'éducation.

En particulier, elle observa que l'enfant de 0 à 6 ans est doté d'un "esprit absorbant" qui lui permet de capter les impressions perçues dans son environnement et qu'il passe par des "périodes sensibles", pendant lesquelles il voue toute son énergie à acquérir une compétence en particulier. Ces périodes sont transitoires et, si l'enfant n'est pas stimulé à ce moment-là, alors l'occasion d'apprendre passe et il lui faudra fournir un dur labeur pour rattraper une acquisition qui aurait pu se faire facilement.

L'enfant est donc capable d'intégrer ce que son entourage lui offre au moment qui lui convient le mieux pour se construire, et pour cela il a besoin de calme, d'un environnement et d'un matériel appropriés. "(extrait de "60 activités Montessori pour mon bébé").

La pédagogie Montessori est avant tout une philosophie, une façon de vivre qui consiste pour l'enfant à s'auto-discipliner pour être autonome et responsable (c'est là qu'on retrouve le lien avec l'éducation bienveillante). Aujourd'hui, quand on pense "Montessori", on pense tout de suite au "matériel Montessori". Certes, tout ce matériel est vraiment génial, mais il est très très cher et pas forcément indispensable à la maison, sauf si on fait de l'instruction en famille. Le matériel pédagogique Montessori était à l'origine fabriqué pour les écoles, pas pour les foyers.

On peut "faire" du Montessori à la maison, dès le plus jeune âge avec peu de matériel ou du matériel fabriqué soi-même. Pour cela, il faut présenter le matériel à l'enfant et le laisser à sa portée. C'est l'enfant qui choisit, en fonction de ses intérêts du moment, l'activité qu'il veut faire. Il faut le laisser faire autant de fois qu'il le veut, aussi longtemps qu'il le veut.

Avec les bébés (jusqu'à 15 mois), on peut proposer des activités surtout sensorielles :

- différents mobiles (qu'on peut fabriquer soi même)

- des objets suspendus tels des anneaux, des grelots, des hochets que le bébé va essayer d'attraper, tirer dessus, lâcher...

- des grelots

- des hochets

- un miroir

- la motricité libre sur un tapis d'éveil, un matelas d'activité...

- comptines avec des mimes, musique

- jeux de "coucou caché" : cacher notre visage avec nos mains puis les ouvrir en disant "coucou"

- Jeux de "cache-cache" : cacher un jouet devant l'enfant et le laisser le retrouver.

- jeux des sons avec divers objets

- découverte des livres

- découverte du langage : les noms et bruits des animaux...

- coussins tactiles

- boite à formes

- disques à enfiler sur un tige verticale ou horizontale

- jeux de tri (trier les boutons ou les perles en fonction de leurs couleurs, de leurs formes...)

Quand les enfants sont un peu plus grands, on peu proposer des activités plus basés sur la vie quotidienne :

- apprentissage de la politesse et des règles sociales

- passer l'éponge sur la table

- porter un verre avec de l'eau sans renverser

- mettre et débarrasser la table

- faire la vaisselle

- aider à arroser une plante

- aider à la cuisine (mélanger une pâte à gâteau, par exemple)

- mettre le linge à sécher

- Plier et ranger le linge propre

- laver quelques vêtements à la main, ou le doudou...

- manger seul

- S'habiller seul

- se laver seul

- aider au ménage (les vitres, balais...)

Tout ceci doit être fait dans le respect de l'enfant. Les jeunes enfants font toutes ces activités d'eux-mêmes, mais comme ils sont maladroits ou lents, souvent on leur demande de ne pas toucher à ceci ou de ne pas faire cela et on se plaint après qu'ils ne sont pas autonomes et qu'on doit tout faire à leur place ! Il est donc important de les laisser faire, c'est à force de faire qu'ils vont s'améliorer dans leurs gestes. Ils deviennent ainsi autonomes et responsables.

On peut aussi proposer d'autres activités sensorielles sur le toucher (retrouver les yeux bandés 2 tissus ou 2 coussins tactiles identiques), la vue avec les boites de couleurs, l'ouie (retrouver les 2 boites à sons identiques), l'odorat (les faire sentir les épices), le gout...

Les enfants deviennent plus adroits et peuvent faire également des activités de transvasements d'un récipient à l'autre (avec des pois, de la semoule, de l'eau...), enfiler des perles, faire des puzzles, poinçonner...

Publié dans Montessori

Commenter cet article