Les repas

Publié le par Christel HERVE

Les repas peuvent être fournis par vos soins ou je peux les préparer moi-même.

La préparation du repas est faite parfois la veille au soir, parfois pendant le temps d'accueil. Dans ce cas, les enfants en accueil sont sous ma surveillance car la cuisine est ouverte sur le salon et la salle à manger. S'ils le souhaitent, les enfants sont avec moi pour me voir préparer le repas ou m'aider selon leurs capacités. La préparation des repas est un moment important d'éveil des sens : les bruits des casseroles, la vue des aliments qu'on épluche, coupe, cuit..., les odeurs...

Les repas se déroulent dans le calme, ce sont des occasions pour échanger, dialoguer...

Je laisse les enfants manger selon leurs capacités (repas moulinés, mixés ou morceaux). Quand les enfants sont demandeurs pour mange tout seul, je les laisse faire avec les doigts ou une cuillère.

Vers 2 ans, les enfants entrent dans une période de phobie des nouveaux aliments ou de certains aliments. Il est alors important d'insister auprès de l'enfant pour qu'il goûte et de lui proposer les aliments qui posent problèmes souvent. Il faut parfois jusqu'à 10 présentations pour que l'enfant apprécie enfin ces aliments ! Je ne force pas un enfant à manger (c'est à dire que je ne pince pas son nez pour le forcer à ouvrir la bouche) ou à finir son assiette mais j'insiste pour qu'il goûte. Les moments de repas doivent être des moments conviviaux et non de conflits.

Si un enfant ne veut pas manger ce qu'il a dans son assiette, je le préviens qu'il n'a pas beaucoup mangé et qu'il risque d'avoir faim avant le repas suivant... par contre, je lui donne quand même le reste du repas (laitage et dessert), en quantité habituelle, je n'en donne pas plus que d'habitude sous prétexte qu'il n'a pas mangé; Se l'enfant a faim avant le repas suivant, il attend l'heure du prochain repas pour manger. Il n'y a pas de grignotage entre les repas.

Publié dans Mon projet d'accueil

Commenter cet article