Activité ludique : comptines, mimes et musique

Publié le par Christel HERVE

Activité ludique : comptines, mimes et musique

Voici des extraits de mon dossier professionnel sur l'activité d'éveil : les comptines

Préparation de l'activité

L'activité se déroule avant la sieste du matin ou de l'après-midi. En général, ce sont les enfants qui réclament d'eux-mêmes l'activité, c'est rare quand c'est moi qui les préviens qu'on va chanter.

On s'installe tous dans le salon, par terre sur le tapis. Si les enfants le souhaitent, ils s'assoient sur le canapé ou un fauteuil. Je veille à ce qu'ils soient confortablement installés. Je fais en sorte de me mettre devant eux ou au milieu pour que tous les enfants puissent me voir.

C'est toujours moi qui chante, je ne mets jamais de cd. Cela me permet de chanter les chansons que souhaitent les enfants, de rechanter plusieurs fois la même comptine s'ils le désirent, d'adapter le rythme en fonction des mimes (plus les mimes sont dures ou changent, plus je chante lentement pour qu'ils puissent suivre et m'imiter).

Pour les idées de comptines et de mimes, je m'inspire du cd "80 comptines à mimer et jeux de doigts" de chez "Eveil et découverte" et aussi des comptines que j'ai appris à l'espace jeux-rencontres "Les Fripouilles" ou à la halte garderie parentale de Guichen "Les p'tits mousses" (ma fille Nolwenn y a été inscrite pendant 1 an et j'avais des permanences à effectuer).

L'activité dure environ 15 minutes. Je préviens environ 5 minutes avant de la fin de l'activité pour éviter les pleurs dus à la frustration.

L'activité

Quand ils étaient petits, c'est moi qui proposait des chansons, avec des mimes : "Ainsi font, font, font les petites marionnettes", "Une poule sur un mur", "Meunier, tu dors"...

Les enfants ne faisaient pas les mimes mais je voyais quelles chansons ils aimaient, ils avaient une préférence pour "Meunier, tu dors", car à un moment donné, je chante et je fais les mimes très vite, ça les fait rire.

Maintenant que les enfants sont plus grands et qu'ils connaissent une large gamme de comptines, ce sont eux qui décident des chansons qu'on va chanter. Parfois, ils font les mimes, parfois non.

Je les fais participer aussi au cours des chansons.

Par exemple pour la comptine "Savez-vous planter les choux ?", je leur demande avec quoi on plante les choux et ils me répondent "avec les pieds", on chante alors "on les plante avec les pieds, à la mode, à la mode, on les plante avec les pieds, à la mode de chez nous". Je leur demande avec quoi d'autre on les plante et ils me citent une autre partie du corps, qu'on chante ensuite, etc.

Pour la chanson "Le rock and roll des gallinacés", à la fin de la chanson, je leur fais un gestes des 2 mains vers eux et ils savent qu'ils doivent faire "hey !".

Pour "La chanson du clown", je fais les mimes sur les enfants, s'ils sont d'accord.

Certaines comptines nécessitent qu'on fasse une ronde "Dansons la capucine", "Sur le pont d'Avignon". Des fois les enfants sont d'accord pour faire la ronde et se donner la main, des fois il y en a un qui ne veut pas. Dans ce cas, je ne force pas et on fait la ronde avec ceux qui veulent bien.

Je propose parfois une variante de cette activité avec des instruments de musique pour enfants dont je dispose : un piano, un triangle, un xylophone, une flûte, un harmonica, des maracas, des cuillères, un accordéon et une trompette (pour bébés). Ces instruments permettent aux enfants de créer eux même leurs musiques.

Observation des enfants pendant l'activité

Les enfants sont vraiment très actifs pendant l'activité car je leur demande quelles chansons ils veulent qu'on chante et je les fais participer, même s'ils ne sont pas en âge de retenir toutes les paroles ni de faire tous les mimes.

Intérêts de l'activité

Cette activité permet aux enfants de développer plusieurs compétences :

- La connaissance du corps. Certaines comptines comme "Savez-vous planter les choux ?", "Tête, épaule, genoux et pieds", "La famille doigts" citent et montrent les parties du corps. Les enfants apprennent les paroles et les gestes et mémorisent donc mieux les parties du corps.

- La motricité globale et fine de part les mouvements des bras et des doigts ou les mouvements du corps lors des rondes.

- La mémoire (des paroles et des mimes).

- Le développement du vocabulaire.

- La socialisation : lors des rondes, il faut donner la main aux autres. Comme je demande aux enfants quelles chansons ils veulent que je chante, il faut qu'ils attendent leur tour pour que je chante la chanson de leur choix.

- Le sens du rythme et du temps car on fait les mimes au bon moment par rapport aux paroles.

- La sensibilité auditive en distinguant les notes hautes et basses.

- La créativité quand ils jouent eux-mêmes d'instruments de musique.

Commenter cet article